Photos: Nouhad Monpays

Ex-Paris Bistrot. Pour les «vrais Genevois», la transition aura été difficile: l’ancien Paris Bistrot n’est plus. Depuis presque un an. C’est ainsi, la gastronomie se renouvelle, les adresses, même emblématiques, ne sont pas éternelles. En février 2018, le Paris Bistrot est ainsi devenu le Seppia, où le parmentier est désormais remplacé par des pâtes al dente.

Seppia Bistrot Genève

La touche italienne. Andrea est touchant, avec son sourire sincère, sa bouille agréable et ses yeux pétillants. Touchant aussi, quand il explique – accent à l’appui – comment il en est venu à la cuisine. Dans sa Sicile natale, il s’est formé lui-même à sa passion, en commençant les petits boulots de commis dès 14 ans, avant de venir à Genève, il y a déjà plus de dix ans. Après un passage au Sud (Bocuse) du Mandarin Oriental, au Senso, puis une expérience de quatre ans dans l’un des restaurants destinés aux cadres de Rolex, Andrea et sa femme se sont lancés en solo.

Seppia bistro Genève

des tables simples mais chaleureuses.

Seppia Bistro Genève

l’huile d’olive Muraglia, servie nature à table.

L’adresse familiale. Giorgia dit n’être là que par amour, en soutien indéfectible du chef créatif et travailleur qui tient à ce que le service soit comme en Italie: convivial et familial. C’est donc à deux, elle en salle et lui en cuisine, qu’ils font vivre le Seppia Bistrot au quotidien en se complétant merveilleusement. Giorgia est tout de même secondée par un serveur en soirée, histoire de pouvoir se consacrer un peu à leur jeune fils.

Seppia Bistrot Genève

Gambas sauvages et leur déclinaison de carottes.

Seppia Bistrot Genève

Une cuisine intuitive. Qu’on se le dise, si l’inspiration est sicilienne d’abord et italienne ensuite, Andrea ne met pas de limites à sa créativité. Tant et si bien qu’il lui arrive de changer sa carte trois fois par mois (son imprimeur l’en remercie d’ailleurs)! On pourrait lui reprocher de ne pas faire lui-même ses pâtes. Elles n’en sont pas moins artisanales. Il faut dire que l’homme est seul en cuisine, ce qui implique des limites. Mais si vous dégustez ici des gnocchis ou des raviolis, ils sont toujours faits maison, tout comme sa gouteuse focaccia. Le marché de Plainpalais voisin lui offre une belle source d’inspiration, car sa cuisine colorée et parfumée reste toujours centrée sur les produits. Créative et rassurante, elle est simplement délicieuse!

Scialatelli à la truffe noire cacio e pepe.

Scialatelli à la truffe noire cacio e pepe.

_

 

Seppia Bistro

Avenue du Mail 29,

1205 Geneva

Samedi 18h30-23h

Lundi au vendredi 12h-14h et 18h30-22h30