Découverte Covid-19 oblige, le quotidien ne nous laisse pas beaucoup de place pour le dépaysement, d’autant que nous devons rester à la maison… Mais un bon moyen de voyager, c’est de se mettre aux fourneaux! Et comme beaucoup d’entre nous connaissent peu la cuisine alémanique, nous vous proposons de la découvrir grâce à six chefs notés: jolie idée, non? Attachez vos ceintures, on est partis!

Bâle-Ville Commençons directement en mettant la barre tout en haut, chez Tanja Grandits (19/20), élue «Cuisinier de l’année» 2020. La cheffe du Stucki nous propose des boulettes au pain, épinards et fromage. Une délicieuse option pour un apéro à partager, même si vous n’êtes que deux ou trois à la maison.

Grisons Après l’apéro, place à l’entrée! Mais il faudra la mériter, car un long voyage jusqu’aux Grisons nous attend. De ce côté de la Suisse où l’on parle romanche, Andreas Caminada (19/20) s’est mis tôt aux fourneaux pour nous préparer une simple mais délicieuse salade de pommes de terre. Arriverez-vous à déceler la patte du chef?

Berne Pour le plat principal, une halte dans la ville aux ours s’impose pour acheter tout ce qu’il nous faut. L’origine du cordon-bleu est très discutée, elle n’est sans doute pas bernoise. Mais Nik Gygax (18/20) le fait très bien dans son restaurant Löwen, à Thörigen. C’est donc pas loin de la capitale qu’on débarque!

Schwytz Nous vous proposons une deuxième idée de plat principal, que l’on découvre chez Dani Jann (16/20). En pleines montagnes schwytzoises, le père de famille nous sert une de ses spécialités: un émincé de veau accompagné de rösti. Comme quoi il n’y a pas qu’à Zurich qu’on en retrouve de délicieux!

Zurich Le dessert que l’on vous offre n’est pas spécifique à la mégapole du bout du lac, mais c’est comme beaucoup de choses: certains chefs s’accommodent vraiment bien des recettes traditionnelles! Ses crêpes impériales, Sebastian Rösch (16/20) les déclinent à la vanille et au citron, mais vous propose d’y rajouter une goutte de rhum…

Appenzell Nous voici à la fin de notre périple gastronomique et, pour accompagner le café, Silvia Manser (16/20) nous a concocté quelques coquins. Coquins? Mais si, vous savez: les petits biscuits sablés avec de la confiture au milieu, avec lesquels on s’en met partout! Eh bien la cheffe appenzelloise en a préparé une flopée!

Et voilà! Une fois les mesures de confinement terminées, vous serez prêts à repartir en excursion de l’autre côté de la barrière de rösti, pour goûter à pleins d’autres spécialités!