Photos: François Busson

Le Festival du film de Locarno approchant, tous ceux qui n’ont pas pris la précaution de se réserver un an à l’avance un lit où se «repasser sur l’écran noir de leur nuit blanche» le flot d’images entrevu dans la journée se mettent à paniquer. Alors, plutôt que de se rabattre sur un logement hors de prix ou un Airbnb sans âme à Locarno ou à Ascona, pourquoi ne pas partir à la recherche d’un peu plus de calme et de fraîcheur dans les vallées environnantes? Valle Verzasca, Vallemaggia, Valle Onsernone… autant d’apaisants écrins de verdure pour se reposer de l’ambiance animée du festival.

Casa Ambica

Le petit jardin au pied de la Casa Ambica est un havre de fraicheur.

Casa Ambica. Silvia Beerli a ouvert ce B&B de charme à Gordevio, à l’orée de la Vallemaggia, il y a une quinzaine d’années, au retour d’un voyage au Népal. Le nom de la demeure, Casa Ambica, est d’ailleurs celui d’une déité hindouiste protectrice de la famille. C’est au pied du campanile Renaissance de l’église Giacomo e Filippo, dont le carillon égrène les heures (jour et nuit!), que se niche cette jolie bâtisse, dont la façade s’orne d’une délicieuse fresque représentant saint Joseph et sainte Catherine. Datant de 1897, la demeure qui abrita jadis l’école maternelle du village se prolonge par un bijou de petit jardin où, émergeant d’un parterre fleuri de jasmin, d’œillets de poète et de lavande, se prélassent les voluptueuses femmes de pierre du sculpteur Fausto Pozzi, compagnon de notre hôtesse.

Casa Ambica

Le grand salon offre un vrai espace de détente intérieur.

Simplicité, calme et volupté. Ici, à la différence de tant d’hôtels où les tableaux sur les murs et les bibelots ne sont là que pour faire diversion du caractère impersonnel des lieux, on sent que chaque élément de décoration, chaque pièce de mobilier, tous choisis avec soin par Silvia Beerli, fait écho au plaisir qu’elle a de vous recevoir. Le petit jardin où glougloute une fontaine de pierre à l’ombre de la glycine, le grand salon cosy bien au frais derrière ses larges murs de pierre ainsi que le balcon garni de chaises longues constituent autant d’invitations au farniente diurne en attendant que, le soleil s’étant couché sur la Piazza Grande, la grand-messe du cinéma reprenne. Les douze chambres ne sont pas immenses mais chacune d’entre elles est aménagée et décorée avec amour, à l’image des lits en bois de châtaignier que Silvia a fait fabriquer par un artisan local.

Casa Ambica Gordevio

Un petit-déjeuner de roi à base de produit locaux et bio.

Délices aux aurores. La vue du joli buffet de petit-déjeuner qui fleure bon le terroir (salamis et fromages de la vallée, pain artisanal, confitures maison, müeslis et délices bios) nous fait juste regretter que la maison ne fasse pas table d’hôtes. Mais si vous partez en balade, n’hésitez pas demander à Silvia qu’elle vous prépare un casse-croûte de son cru (végétarien ou pas…). Hors saison touristique et à partir de six personnes, il est également possible de réserver un souper à base de produits de saison issus le plus souvent de l’agriculture biologique. Sinon, le village de Gordevio compte au moins deux bonnes adresses pour manger: le Ristorante Union, tenu par un gars du coin marié à Miyoko, une Japonaise originaire de Kyushu qui lui a certainement soufflé la recette des délicieux mochi glacés figurant à la carte des desserts, et la Pizzeria Bellariva, au bord de la Maggia (enfin… quand elle déborde), dont les pizzas font l’unanimité loin à la ronde.

Casa Ambica

L’une des voluptueuses femmes de pierre de Fausto Pozzi.

A l’heure de rédiger cet article, Silvia disposait encore de quelques chambres libres dans ce petit paradis qui n’est qu’à vingt minutes par le bus quittant la Piazza Grande après l’ultime projection de la soirée. Mais pressez-vous si vous voulez en décrocher une, ou pensez à réserver pour l’an prochain…

_

 

Albergo Garni Casa Ambica

6672 Gordevio

Tél. 091 753 10 12

www.casa-ambica.ch

 

S’y rendre par les transports en commun

Bus: ligne 315 à partir de la gare de Locarno (20 minutes) puis 10 minutes à pied depuis l’arrêt Gordevio (on peut venir vous chercher en voiture). Si l’on vient par le petit train des Centovalli, l’arrêt à Ponte Brolla permet de gagner 10 minutes sur le trajet depuis Locarno.

A l’heure de rédiger cet article, Silvia disposait encore de quelques chambres libres dans ce petit paradis qui n’est qu’à vingt minutes par le bus quittant la Piazza Grande après l’ultime projection de la soirée. Mais pressez-vous si vous voulez en décrocher une, ou pensez à réserver pour l’an prochain…

 

 

Prix
A partir de 160 fr. la chambre double avec le petit-déjeuner.

 

Une autre option dans le même esprit

Ristorante Eco-Hôtel Cristallina

6678 Coglio

Tél. 091 753 11 41

www.hotel-cristallina.ch