Innenansicht vom Hotel W Verbier Restaurant Arola - GaultMillau
Restaurant

W Verbier

W Kitchen,
Rue de Médran 70
1936 Verbier
Torsten Sällström
Prix: D 90.–/120.–
Services: Terrasse/Jardin, Parking, Accessible aux fauteuils roulants
Téléphone: +41 27 472 88 88

Dans le cadre design et arty de cet hôtel de prestige, le W Kitchen est la brasserie chic et tendance de l’établissement, vers laquelle on glisse subrepticement depuis le bar à tapas Eat Hola ou le bar W Living Room. Une cuisine soignée de bistronomie de montagne vous y attend, qui magnifie les produits locaux des meilleures provenances. En entrée, un omble chevalier fumé sur une mousseline de topinambour, billes d’aneth, copeaux de pomme verte et chips de pain de seigle valaisan est intéressante, le goût d’artichaut typique du topinambour est un peu trop discret mais l’essai créatif mérite d’être creusé une seconde fois. La cassolette d’escargots en provenance de l’élevage de Lausanne, au lard d’Orsières – encore plus près – et à la sauce crème et ail des ours – on ne peut plus locaux –, servie en cocotte lutée, est une merveille de parfums et d’équilibre. En plats, le gril est la spécialité, avec un large choix de viandes, poissons et garnitures. Deux accompagnements parmi les huit proposés: la remarquable cassolette de légumes nouveaux et les frites à la mayonnaise truffée rappelant la distinction du lieu, et une sauce parmi six propositions, dont une béarnaise dans le texte: une salsa verde à base d’une sélection d’herbes aromatiques bien balancée. L’entrecôte n’est pas tout à fait grillée selon notre demande, mais qu’à cela ne tienne, on nous propose de la refaire; la côte de veau, elle, est parfaite. On note un poulet entier grillé à partager qui est une jolie invitation à la convivialité et au service «comme à la maison». De belles propositions végétariennes satisfont les plus exigeants en la matière. En dessert, un trio de chocolat avec un gâteau sans farine est destiné aux «no gluten» mais les autres se régalent aussi. Les fraises gariguettes dans leur jus sont accompagnées d’un biscuit citron et d’un surprenant sorbet à l’oseille, jolie trouvaille à saluer. La carte des vins aux choix ingénieux mais hélas aux tarifs assassins est le point faible de l’expérience, et contraste avec la générosité du reste des propositions de la carte, le tarif des vins au verre étant, lui, carrément prohibitif.