Concours mondial de Bruxelles
Les news

Le vin suisse célébré!

La Suisse est le cinquième pays le plus médaillé du Concours mondial de Bruxelles, qui s’est tenu à Aigle.

par Knut Schwander | 13 mai 2019

Chance! Organiser pour la première fois le Concours mondial de Bruxelles a porté chance à la Suisse et à ses vignerons. Du 1er au 5 mai, la 26e édition de ce concours international de haut vol a réuni 350 dégustateurs de vin professionnels – sommeliers, négociants, commerçants, journalistes, parmi lesquels des sommités du domaine! – venus d’une cinquantaine de pays du monde entier sous le dôme du Centre mondial du cyclisme, à Aigle. Parmi les 9150 vins dégustés, 172 médailles ont été attribuées à des crus helvétiques! La Suisse récolte ainsi plus de trois fois plus de médailles que l’année dernière. Du coup, elle arrive en cinquième place des nations les plus récompensées après l’Espagne, la France, l’Italie et le Portugal. Un vrai succès.

 

Podium. Réjouissant, toutes les régions viticoles suisses figurent au palmarès: Vaud (75), Valais (74), Tessin (8), Genève (6), Neuchâtel (6) et Suisse alémanique (3) avec les cantons de Bâle-Campagne, Zurich et Saint-Gall. Au niveau des cépages, le chasselas remporte un maximum de suffrages avec 30 médailles. Il est talonné par le pinot noir (27), le merlot (17), la petite arvine (15), le cornalin (12), le chardonnay (8), le gamaret (8), la syrah (5), le savagnin blanc (4), le diolinoir (4), la marsanne (4) et l’arvine (4).

Concours mondial de Bruxelles
Ce weekend, 172 médailles ont été attribuées à des crus helvétiques au Concours mondial de Bruxelles.

Sept grandes médailles d’or. Jean-Daniel Coeytaux, à Yens-sur-Morges, fait figure de révélation suisse avec son Chasselas Grand Cru, qui a obtenu la plus haute note et reçoit donc une médaille Grand Or. Les six autres médailles Grand Or reviennent à la Petite Arvine du Clos de Géronde à Sierre, au Chenin Blanc de la Cave Philippe Bovet à Givrins, au Blanc Fumé des Artisans Vignerons d’Ollon, au Pinot Noir Barrique des Celliers du Chablais à Aigle, ainsi qu’à la Petite Arvine Grand Cru et au Cornalin Grand Cru du Domaine Rouvinez à Sierre. Cinquante-quatre autres crus suisses décrochent l’or et 111 une médaille d’argent.

 

Prestige. L’organisation de ce concours a donc permis à de grands professionnels du monde entier, logés à Leysin, de découvrir les vins suisses, mais aussi le vignoble suisse: le programme leur réservait en effet des excursions en vapeur le long de Lavaux et des visites en Valais, au Tessin, à Schaffhouse et dans les Grisons, notamment. «La 26e édition du Concours mondial de Bruxelles était placée sous le signe de la découverte. Les vins suisses s’exportent peu et ils présentent donc un grand intérêt pour les palais curieux, explique Baudouin Havaux, président du Concours mondial de Bruxelles. De plus, la Suisse est connue comme une destination prestigieuse.» L’année prochaine, les dégustations auront lieu à Brno, en République tchèque. Les vins suisses s’y positionneront-ils encore mieux.