Un riesling pour calmer le feu

Eva Fricke a fort heureusement privilégié la vigne au détriment de son rêve de devenir… brasseuse. Situé à Eltville, dans la région viticole du Rheingau, son domaine est une sensation. Son riesling du Lorcher Schlossberg convainc avec sa note exotique, son léger sucre résiduel associé à une belle acidité. L’ensemble est harmonieux et apaise le feu d’un plat thaï très relevé.

Rheingau Riesling Lorcher Schlossberg QbA Eva Fricke 2014,
Fr. 39.50, www.mondovino.ch

Un rouge, c’est aussi permis

Vous aimez expérimenter? Vous préférez le rouge au blanc? Alors tentez l’aventure avec un pinot noir fruité et pauvre en tanins. Ou un ripasso au raisin passerillé. Avec un plat thaï à la sauce soja et parfumé au gingembre, le pinot noir de Pascal Marchand s’associe à merveille. A noter que ce noble cépage se marie également parfaitement avec un poulet mariné ou du tofu fumé.

Côte de Nuits Villages AOC Marchand-Tawse 2012, Fr. 29.95, www.mondovino.ch

Un chasselas à la rescousse

Du chasselas à l’apéro ou avec la raclette, tout le monde connaît. Ce qu’on sait un peu moins, c’est que le roi des Vaudois fait également très bon ménage avec un curry thaï au lait de coco. Le point fort de ce cépage «touche-à-tout», c’est sa faible acidité qui lui permet de se marier avec de nombreux plats. Ici, on se laisse tenter par le sublime Saint-Saphorin de Louis Bovard.

Lavaux AOC Saint-Saphorin L’Eglise Louis Bovard 2015, Fr. 18.95, www.mondovino.ch