Photos: Carlo De Rosa, Michel Bonvin, Myriam Ziehli

Ode au local. La carte est explicite: ici, les produits sont locaux. Que ce soit la féra fumée de la Pêcherie d’Ouchy, les huiles et moutardes de Sévery ou encore le tempeh lausannois (protéine à base de fèves de soja fermentées), le mot d’ordre du chef François Grognuz  et de son équipe est le terroir. Tisser des liens avec les artisans du canton, devenus des amis, est pour lui essentiel. Valoriser leurs produits aussi. Le «Sunday Roast» met en exergue cette philosophie: régulièrement, la brigade dominicale mitonne ainsi le «rôti du dimanche» avec de beaux morceaux de viande locale,proposés par des éleveurs de la région.

Brasserie de Montbenon

La lumineuse salle intérieure peut accueillir jusqu’à 200 convives.

Cadre inattendu. Tout est fait pour que le client gourmand se sente comme chez lui. Pas de chichi, des tables et des chaises joyeusement dépareillées, un service souriant et un cadre extraordinaire! Sur l’imposante terrasse, la vue imprenable sur les Alpes et le calme absolu (malgré la situation au centre-ville) sont propices aux discussions amicales. Lorsque les plats arrivent sur la table, tout donne envie. Les dressages illustrent l’identité de l’établissement et, dès la première bouchée, on est séduit par l’harmonie des plats.

Brasserie de Montbenon

On retrouve en tout temps le traditionnel tartare de boeuf, servi avec toasts et saladine.

Simplement excellent. Les plats? Ils sont simple(ment) excellents. Simples de par leur dénomination et leur esthétique, mais basés sur des produits exquis. La tomme de chèvre bio des Paccots est à tomber, alors que le cordon-bleu de poulet fermier permet de redécouvrir ce classique de la cuisine suisse. Du menu à l’assiette, tout est cohérent, et la fraîcheur de la féra fait même oublier le trop-plein de sauce dans la salade. Malgré des assiettes généreuses, la carte des «friandises solides» (sic) donne vraiment envie. Et quel régal! La douceur de la glace artisanale à la noix de coco est contrebalancée par la puissance de la tarte au chocolat noir. Noix de coco que l’on retrouve en mousse légère sur un franc crémeux au citron et un crumble beurré à s’en lécher les babines.

Brasserie de Montbenon

La cocotte est le produit star de la maison. Ici un ris de veau.

Brasserie de Montbenon

Le filet de colin aux poivrons, à la carte durant quelques jours en été.

Brasserie de Montbenon

Allée Ernest-Ansermet 3

1003 Lausanne

021 320 40 30

www.brasseriedemontbenon.ch

 

Horaires

Du dimanche au mercredi de 9 h à minuit

Du jeudi au samedi de 9 h à 1 h

Cuisine ouverte de 11 h 30 à 14 h 30 (12 h-15 h le week-end) et de 18 h 30 à 22 h 45