Texte: GaultMillau Suisse I Photos: Alpenblick Adelboden

À LA RENCONTRE DE SES PRODUCTEURS. «Nous travaillons en étroite collaboration avec nos agriculteurs, bouchers, pêcheurs, chasseurs, fromagers, bref avec tous nos fournisseurs, que nous tutoyons tous», explique le chef Björn Inniger. Par exemple, c'est un ancien camarade de classe qui vient d'abattre pour lui un boeuf. «Du bœuf écossais des hautes terres d'Adelboden», ajoute le chef. «J'en sers l'entrecôte et le short rib». Autre aspect typique de la philosophie de Björn Inniger: il aime faire ses courses juste devant sa porte, en allant cueillir les produits d'été et d'automne dans les forêts environnantes. Ce qui lui vaut aussi le titre de «roi des conserves».

 

UN ALPENBLICK QUI SE DÉDOUBLE. Björn Inniger a repris l'Alpenblick après le départ de ses parents. Un lieu de rencontre où se retrouvent les villageois mais aussi la première adresse à laquelle pensent les foodies qui s'offrent quelques jours de vacances dans le village où se tiennent chaque année les fameuses courses de ski. Ils peuvent d'ailleurs y aller puis y retourner sans problème. En effet, la carte du très agréable Bistro est alléchante, avec un cordon bleu de porc accompagné de légumes bio, un osso bucco et son risotto au safran, le tartare de bœuf «de mon père», préparé selon une ancienne recette maison. Mais c'est au Stuba que Björn Inniger se lâche et fait montre de tout son talent. «À Adelboden, personne n'a jamais eu autant de points GaultMillau, et personne d'autre n'a eu une étoile Michelin», explique-t-il sans forfanterie. Et le temps des récompenses n'est peut-être pas terminé. Marianne et Björn Inniger ont en effet rénové leur restaurant gastronomique avec style et, surtout, en ont réduit la taille. «Cela va nous permettre, pour chaque plat, d'être encore plus attentif aux détails», se réjouit le «Jeune Restaurateur».

 

THE PLACE TO B. Les Inniger veulent «verpipääpelä» (c'est du dialecte d'Adelboden, en bon français, on dirait «gâter») leurs clients. Le menu propose donc de l'omble de Rubig avec de l'avocat, des radis et du babeurre, du sandre au moût de Suurem, des pommes de terre de montagne de la vallée de l'Albula avec de la truffe blanche et un duo de bœuf du Seeland. Avec un dénominateur commun, que ce soit au Bistro ou à la Stuba: la préparation est soignée, le service prévenant, les prix sympathiques. Note GaultMillau: 16/20.

Duo vom Oberländer Lamm, Bohne, Polenta & Kräuter

Duo d'agneau de l'Oberland avec haricots, polenta & fines herbes.

Rubiger Lachsforelle, Buttermilch, Zwiebel & Schnittlauch

Truite saumonée Rubiger au babeurre, oignon & ciboulette.

Sigriswiler Kirsche, Schokolade, Mandel & Kirsch

Cerise de Sigriswil, chocolat, amande & kirsch.

1

Modern, schlicht, edel: So präsentiert sich der Augenschein in die neue «Stuba» des Restaurants Alpenblick in Adelboden. Foto: Anja Zurbrügg Foto HO, Byline Anja Zurbrügg

La Stubä fraîchement rénovée: moderne et élégant.

Restaurant Alpenblick Adelboden, BE 2023

Marianne Inniger.

 

Created with Sketch. | The Place to b.

GaultMillau et son partenaire UBS présentent chaque semaine une «Place to b.»: les meilleures adresses pour des business lunchs, brunchs, et dîners aux chandelles! Cliquez ici pour découvrir les autre «Places to b.» déjà publiés.