Texte: Lysiane Matthey

C’est maintenant! Il fait beau et vous avez le temps de faire un tour dans la nature, là où vous ne rencontrerez personne? Ça tombe bien, un petit trésor pousse en ce moment-même dans nos sous-bois: l’ail des ours. Oui, cette plante médicinale délicieusement parfumée – qui rappelle l’ail mais en plus subtil ­– et riche en vitamine C. Elle était déjà très appréciée du temps des Celtes, c’est dire! Alors pourquoi s’en priver? Elle pousse à profusion et c’est gratuit.

 

A toutes les sauces. A condition de ne pas les confondre avec celles du muguet hautement toxiques, similaires mais sans le parfum aillé – attention! -, les feuilles fraîches d’ail des ours sont aussi délicieuses crues en salade, que sous forme de pesto. Hachées avec du sel et séchées, elles parfumeront vos plats tout au long de l’année. On peut également les ajouter à une quiche ou les mixer avec du beurre pour les grillades (c’est facile à conserver au congélateur). Autre option: les cuire comme des épinards ou simplement les mélanger à du séré ou du fromage frais pour s’en faire une belle tartine.

 

Recette de gaufres à l'ail des ours

Pour une dizaine de gaufres

Gaufres à l'ail des ours

Ingrédients 

250g de farine

2,5dl de lait

60g de beurre fondu

75g de fromage à pâte dure (gruyère, Tête de Moine, etc.)

10g de levure fraîche

30g de feuilles d’ail des ours ciselées

Sel et poivre

 

Préparation

  1. Bien laver et sécher l’ail des ours dans un linge, puis le ciseler.
  2. Diluer la levure dans le lait tiède. Creuser un puits avec la farine, ajouter le mélange lait-levure, le beurre fondu, l’œuf, le sel et le poivre, le fromage et l’ail ciselé. Bien mélanger le tout jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène. Couvrir le plat d’un linge humide et laisser reposer une bonne heure.
  3. Faire chauffer le gaufrier et déposer une louche de pâte. Laisser cuire 2-3 minutes.