Texte: Urs Heller 

Vibrant Zermatt. Aucune autre station de ski ne peut s’enorgueillir d’une meilleure offre culinaire sur ses pistes. Au cœur de la station, les gourmets ne sont pas non plus en reste: l’offre est même étourdissante! Pour ne citer que les meilleurs, le village accueille l’équipe du Capri au Mont Cervin Palace (17 points), Florian Neubauer représente Ivo Adam à l’After Seven (17 points) et Heinz Rufibach tient les fourneaux du Zermatterhof (16 points). Mais la scène gastronomique de Zermatt présente aussi une myriade de nouveaux concepts. Jeunes et vibrants, ces lieux n’ont peut-être pas de points au GaultMillau, mais ils valent le détour pour un bon moment de détente: ils figurent dans nos adresses GaultMillau POP.

Elsie's by Sandrine Julen. On ne présente plus l'Elsie’s Bar, tant il est ancré dans l’histoire du village. Désormais, le lieu accueille une nouvelle directrice. La jeune Sandine Julen est issue d’une célèbre famille d’hôteliers zermattois. Elle fera avant tout des heureux parmi les amateurs de bonnes bouteilles: en effet, il n’y a pas moins de 18 vins soigneusement sélectionnés qui sont proposés au verre. En outre, les huîtres sont ouvertes directement devant les hôtes; et viande séchée et spaghettis au homard sont également proposés au menu. La jeune entrepreneuse est aussi responsable du Grampi’s, où les pâtes maison, les spaghettis Grampi’s et les spare ribs sont particulièrement recommandables. Il est aussi possible (et très agréable) de dormir sur place, dans l’hôtel trendy Mama, lui aussi tenu par la jeune femme. Enfin, le restaurant Uno figure sur la liste des lieux préférés du GaultMillau. Son style brasserie et ses plats du jour écrits sur ardoise sont l’œuvre d’une équipe dynamique et motivée.

L’empire Rafael Biner. Sous l’impulsion de son directeur Rafael Biner, le Zermatterhof est à son apogée. Dans ce sublime écrin cinq étoiles, le Lusi Lounge, découverte lifestyle de la saison dernière, est un véritable bijou. Avis aux amateurs de viande: désormais, l’hôtel compte un deuxième restaurant, où roule un chariot de découpe fraîchement rénové. Rafael Biner vient aussi de reprendre le restaurant japonais Shogun. Enfin, tout en haut du Rothorn (ci-dessus), à 3103 mètres, on déguste pâtes fraîches ou pizzas cuites dans le plus haut four à pizza d’Europe!

Poulet grillé, röstis, fondue. Sur les pistes ensoleillées, quatre adresses à 14 points méritent leur place au GaultMillau depuis des années: Chez Vrony, Findlerhof, Paradies et Zum See. C’est avec plaisir que nous vous livrons aujourd’hui quelques autres adresses au sommet. Parmi les incontournables, le poulet grillé de l’Adler Hitta (à Findeln) figure en bonne place. Ensuite, au Gandegghütte, il ne faut rater sous aucun prétexte les excellents röstis qui se dégustent face au glacier. On apprécie aussi la cuisine du chef alsacien du Stafelalp-Provisorium. Le Fluhalp ne vaut pas moins le détour: excellents mets, terrasse et musique live sont au programme. Enfin, Blatten se trouve sur le trajet de retour vers la station; chez les Taugwalder, on déguste de l’agneau en pâte feuilletée, les “Läberli & Rösti” (rognons et röstis) ou encore la «fondue pour un». Le tout au soleil!