1
En igloo

Les eskimos n’ont jamais mangé de fondue? Pas grave, déguster une fondue dans un igloo c’est inoubliable. Et les possibilités ne manquent pas: à Leysin (www.villagedesneiges.ch) un nouveau bar en glace complète l’offre; à Engstilgenalp (www.fondue-iglu.ch) le site est idyllique sur les pistes; à Gstaad (www.iglu-dorf.com/fr/standorte/gstaad) il y a en plus des chambres, un sauna, un jacuzzi. Même concept et même organisateur à Davos, Klosters, Zermatt, Engelberg, Schilthorn, Stockhorn.

Fondue en igloo
Fondue dans le train en Gruyère
En train

Ludique, la formule des chemins de fer de la Gruyère, permet de voyager tout en dégustant sa fondue. Accueil plein de gentillesse, produits on ne peut plus locaux et paysages enneigés que traversent les wagons au look nostalgique. Attention, c’est complet longtemps à l’avance! (53fr.90; www.tpf.ch/train-fondue)

2
3
En calèche

C’est à nouveau à Gstaad que ça se passe: Johann von Grünigen a transformé l’une de ses calèches en véhicule à fondue qui peut embarquer jusqu’à 20 personnes dans les paysages enneigés (ou verdoyants, selon la saison) du Saanenland (www.gstaad.ch)

Fondue en calèche à Gstaad
Fondue dans télécabine
4
En télécabine

Depuis 2016, la formule cartonne à Villars (prochain rendez-vous 24 février). Cette année, elle est étendue à Verbier (17 février) et à Crans-Montana (30 mars). Après la fermeture des pistes, en une minute par cabine (!), tables et nappes sont installées. Puis on déguste un plat vaudois ou valaisan en montant, la fondue pendant la descente et la deuxième remontée, et le dessert à la deuxième descente (dès 85 fr. ; www.fondueinthesky.com).

5
En télécabine bis

A Charmey, on se délecte d’une fondue « entre ciel et terre », mais en été seulement (39 fr. ; www.charmey.ch). L’hiver, la «Gondola fondue» est par contre d’actualité à Zermatt (Trockerner Steg ; 94fr. vin compris www.zermatt.ch) ainsi qu’à Grächen (VS) avec la fondue suivie d’un dessert typiquement valaisan (48 à 55 fr., 29 fr. pour les enfants : www.graechen.ch)

Fondue en télécabine bis
Fondue étable
A l’Etable

C’est à Gryon, dans les Alpes vaudoises, que se situe ce restaurant doublé d’une étable (séparée de la salle par une paroi vitrée) où ânes et brebis « nez noir » s’ébattent. L’hiver, c’est fermé le soir.  Mais en toute saison, la formule plait aux enfants de tous âges. (26fr.; https://www.etable-gryon.ch)

6
7
En bateau

Associer le romantisme d’une croisière et la gourmandise de la fondue, c’est possible. Au départ de Lausanne, de Morges et de Genève, sur le Léman (dès le 2 février: 49 fr. ; www.cgn.ch), mais aussi sur le lac de Bienne (59fr. ; www.lacdebienne.ch)

 

Jean Vernet

Fondue en bateau sur le lac leman
Fondue dans caquelon géant
En caquelon géant

Sympa, la version gstaadoise de la fondue que l’on va chercher à la fromagerie, dans une joli sac à dos, pour aller la préparer et la déguster dans un caquelon géant (une table entourée d’un banc en forme de caquelon) pouvant accueillir 8 convives. Il y a trois sites, l’un accessible en voiture, l’autre en 15 minutes à pied, le troisième en 40 minutes (pour les vrais sportifs). 18 à 21 fr.

8
9
En carrousel

C’est avec un ami serrurier que le patron de ce restaurant qui domine le lac de Morat a conçu cette originale table entourée d’une baquette tournante. Le pied de la table contient le foyer et chauffe la fondue en même temps qu’il réchauffe les convives. 4-8 personnes. Réservation obligatoire!

Fondue Carrousels
Fondue aux Bains des Paquis
10
Aux bains

Manger une fondue les pieds dans l’eau (ou presque), c’est possible à Neuchâtel, au Bain des Dames (www.bainsdesdames.ch; 24 à 29 fr.),. Mais aussi à Genève, aux Bains des Pâquis (fondue au crémand de Dardagny , 23 fr.;  www.bains-des-paquis.ch) à déguster, pourquoi pas, après un sauna revigorant en plein milieu de la rade avec en option une brève trempette dans le lac. A Nyon, c’est la Buvette du Bains des Trois Jetées qui propose, elle, des fondues les soirs de pleine lune, soit le 3 février et le 3 mars. (www.bains3jetees.ch)