Be Pop Corn
Romandie Gourmande | Marie Mathyer

Popcorn: mort aux chips!

Un grain de maïs soufflé à l'air chaud, un parfum zinzin, du 100% helvétique: Be!Popcorn est tout ça.

28 février 2018

Graine d'idée. Elle l'a entendue mille fois. En même temps, la vanne est ultra tentante. Elle s'appelle Constance, nom de famille Legrain et son truc, c'est le maïs. Version éclaté, parfumé, croqué à l'apéro ou entre les repas. Legrain, le grain, vous suivez? Tout commence lorsque cette diplômée de l'école hôtelière de Lausanne, promotion 2011, passionnée de cuisine, part s'aérer outre-atlantique, après une expérience dans une start-up de design en Allemagne. «On a voyagé aux Etats-Unis et en Irlande et là-bas, le pop corn était partout, sur toutes les tables à l'apéro. C'était une idée géniale! Ça m'a donné envie d'en créer des versions gastronomiques». A son retour, elle se lance, dans un local à Savigny. En septembre 2016, Be!Popcorn est né: c'est un beau bébé, merci.

Be!Popcorn

Rien ne douche l’enthousiasme de Constance Legrain pour le maïs soufflé!

Un petit grain. Dans le pop corn, tout commence par le fruit du maïs. «On a opté pour une variété mushrooms, qui s’ouvre en champignons et crée un grain soufflé plein, assez différent du grain butterfly classique, qui forme un papillon», raconte la jeune entrepreneur, 27 printemps. Chez Be!Popcorn, tout vient d’ici. Enfin, de pas trop loin. Impossible de trouver du maïs mushroom en Suisse, la marque se fournit donc en France voisine chez un agriculteur en reconversion bio. Mais l’an prochain, un grain champignon devrait être récolté dans un champs vaudois. Pour la production, pas d’huile ou de beurre, le grain de mais est soufflé à l’air chaud, à moins de 200°C, dans une machine importée directement des States. «J’avais envie de faire un produit sain. On utilise des vrais aliments, naturels et suisses». Tous les deux mois, Constance achète et transforme en snack 7 sacs de 22 kilos de maïs.

 

Parfum perlimpinpin. Si en Irlande et aux Etats-Unis, le popcorn est un incontournable, en Helvétie, «il faut un peu éduquer les gens à découvrir des popcorns différents de ceux tous mous, au beurre, qu’on mange traditionnellement au cinéma» concède Constance. Le premier parfum imaginé? «Sardines-citron». Un rien trop audacieux pour le lancement, Be!Popcorn se décline finalement, depuis un an, en «sel fou aux herbes», «curry colombo et citron» et «gruyère AOP et poivre noir». En sucré, ça donne «chocolat ambré et café», «chocolat ambré et citron» et, le rose girl, «framboise et chia». Le fromage est râpé directement sur le grain, et le chocolat, acheté en pépites à Zoug, est coulé dans la fontaine à chocolat de la salle de production des trendy champions de pâtisserie Duo créatif.

Be!Popcorn

Etape séchage pour le pop corn framboise et graines de chia entre les mains experts d’Olivier, employé à 100%.

Par le menu. A la carte du menu pop corn, aussi, une saveur de saison, chocolat latte et chai cet hiver et toute une palette à imaginer, en sur-mesure. Entreprises ou restaurants peuvent approcher la marque pour créer leur propre saveur signature. La Fromatèque de Martigny a ainsi commandé un popcorn de brebis bio et un restaurateur genevois, un grain noir à l’encre de sèche et aux herbes. Constance a, elle, imaginé un bar à popcorn pour les mariages. Partout ou presque en Romandie, les sachets en papier Kraft siglés Be!Popcorn grains s’arrachent dans les épiceries fines et sur le net. Après une année de vie, la marque vient d’engager un salarié à 100%. Mort au chips, à bas les cacahuètes: c’est pop et ça poppe, c’est sûr, l’avenir sera popcorn.

Il a fallu faire venir les machines à pop corn directement des Etats-Unis pour souffler le fameux maïs mushroom.

_

Contact

Be!Popcorn

www.bepopcorn.ch

info@bepopcorn.com

 

Infos

Listes des points de vente, épiceries fines pour la plupart, sur le site.  

 

Prix

6 francs le sachet de 70 grammes.