Un vrai bijou. Le Petit Manoir, c’est cette belle maison de maître postée à l’entrée de la ville de Morges. Sertie dans un parc magique à l’arrière, la demeure du XVIIIe siècle a été transformée en hôtel de charme et se complète d’une aile moderne agrémentée d’un petit spa. Un bijou de 25 chambres. Mais tout ça n’est pas nouveau. Ce qui a récemment changé, par contre, c’est le propriétaire, la direction, le chef et la carte du restaurant. Rien que ça.

 

Foie gras et tradition. L’année passée, la famille Rougier a racheté ce Petit Manoir au destin un peu bousculé au cours des dernières années. Avec l’idée de «faire plaisir» à ses hôtes, résume Sébastien Barrier, le directeur. Mais en fait, Rougier, ce nom ne vous rappelle-t-il pas quelque chose? La période des Fêtes? En effet, il s’agit de l’un des plus notables producteurs de foie gras du Sud-Ouest français. Mais comme la famille est établie en Suisse depuis longtemps, c’est ici qu’elle a décidé d’investir. Il faut dire que Caroline Barrier-Rougier est diplômée de l’Ecole hôtelière de Lausanne. Et qu’elle avait rencontré son mari, Sébastien Barrier, au George V à Paris. Un duo tout trouvé pour redonner vie au Petit Manoir. En février, ils se sont donc lancés.

Le petit manoir
Le petit manoir

Beau décor et tarifs doux. Mais on le sait, Covid-19 oblige, l’hôtellerie est à la peine. Heureusement que le Petit Manoir abrite aussi un restaurant, la Table du Petit Manoir. Et si l’hôtel est un bijou, ses salles à manger en enfilade, garnies de stucs et de lambris, sont des perles. Dans un environnement sable et bleu outremer, on s’y attable volontiers auprès de la cheminée où crépite le feu. La carte est appétissante (quatre entrées, cinq plats, trois desserts, plus des menus) et affiche des tarifs plutôt doux. Pour «faire plaisir aux hôtes», on y revient! Un plaisir que l’on ressent à la vue des assiettes aux apprêts traditionnels, mais dressées avec doigté, colorées et joyeuses. Il faut dire que le chef, Eric Manant, originaire du Var, maîtrise la tradition française. Et que c’est au Château de Divonne qu’il a rencontré son acolyte en cuisine, le chef pâtissier Benoît Baclet. Pour ceux qui n’ont pas envie de sortir au restaurant, la maison propose une carte à l’emporter.

 

_

 

Le Petit Manoir

Avenue Ignace-Paderewski 8

1110 Morges

021 804 12 00

www.lepetitmanoir.ch