Photos: Blaise Kormann

Tout beau, tout neuf. Un vert amande plus profond partout, une voûte ancienne et des murs de pierre révélés, Mizzica a fait peau neuve. Abandonnant les rayonnages de l'épicerie pour laisser plus d'espace au bistrot, le lieu a gagné au passage une longue table d'hôtes et un coin banquette, tant mieux! Car on continue de se presser au comptoir de ce charmant bistrot carougeois pour se composer une assiette sicilienne sur mesure! Ici, pas de réservation, il faut venir avec un peu d'avance pour être certain de s'attabler, mais les délices peuvent également s'emporter.

 

Mizzica

La jolie salle vert amande du restaurant Mizzica.

Mizzica

Les délicieux mets du restaurant sont à découvrir derrière le comptoir.

Pizza, amore e fantasia. A l'origine de cette aventure gourmande, le Sicilien Giuseppe Cusumano. Géomètre de formation, et passionné de cuisine, il profite d'un séjour professionnel à Rome, pour s'initier à l'art de la pizza al taglio, comprenez qui s'achète en tranche et se mange souvent à la main. "Sa pâte, très fine est plus légère, plus croustillante mais aussi plus digeste qu'une pizza lambda. Merci au mélange de différentes farines et à une fermentation lente." souffle son épouse Pierangela également sicilienne. Le patron, en réalise chaque jour plusieurs versions, de la simple margarita, qui est ici une forme de chef-d'oeuvre, à des improvisations tout aussi délicates, comme une pizza bianca, agrémentée d'éclats de courge et d'amaretti ou une pizza printanière à l'asperge sauvage, entre autres. Parmiggiana et caponata d'anthologie, plats de pâtes ou suggestion du jour, carnée ou marine - c'est selon - complètent l'offre.

 

Farandole de légumes. Puis il y a cette une ribambelle de plats de légumes bichonnés. Lichettes de carottes marquées au grill et tatouées de menthe fraîche, verdures à peine raidies agrémentées de raisins secs et de pignons rôtis, aubergines à la ricotta salée et on en passe. "Le buffet change chaque jour, ce qui permet à certains habitués de manger ici toute la semaine." dit la patronne qui d'avoir grandi en Suisse maîtrise un peu mieux le français que son mari. On accompagne son assiette de crus au verre, siciliens, le plus souvent.

16_Mizzica

Le chef Giuseppe Cusumano.

33_Mizzica

Le chefs vous propose chaque jour différentes pizza aussi délicieuses les unes que les autres.

Dolce Vita. Une douceur après ça? Va pour la crostata all'arrancia, une délicate pâte sablée luisante de sucs d'orange à moins que vous ne préfériez des cannoli, ces rouleaux de pâte frite farcis de ricotta et force fruits confits, il n'en restera pas une miette. Mais certains habitués du quartier viennent ici le matin  juste pour un caffè. Le meilleur de la ville. "Il vient de Catagna, mon mari l'a choisi avec soin". Et vous Pierangela que préférez-vous manger lorsque venez en renfort? Elle répond, rêveuse que l'arancino a la goût des longs voyages en train pour rejoindre la Sicile, enfant. "Bien calé dans la paume,  ce beignet de riz farci est idéal à manger à la main. "La cuisine sicilienne est d'une richesse inouïe. "Et dire qu'il arrive que des passants entrent dans le restaurant pour demander: "Vous faites des panini?" Et elle rit.

Mizzica

Le café est soigneusement choisi par le chef Giuseppe Cusumano.

Mizzica

Le restaurant Mizzica à Carouge, Genève.

_

 

Mizzica

Rue du Pont-Neuf 5

1227 Carouge

022 321 24 78

Sur Google Maps

 

Horaires

Mardi au vendredi de 8h à 18h

Samedi de 9h à 17h

Dimanche et lundi fermés