Magnifique façade historique et intérieur pur et fraîchement rénové, l’Hôtel de Ville d’Avenches a rouvert. Le nom du restaurant? Ô33 (il s’inspire de l’adresse, on l’aura deviné). On entre par une petite terrasse sous les arcades, qui permet de prendre l’apéro au coucher du soleil. A l’arrière, côté cour, s’épanouit un jardin tout neuf avec vue sur les remparts médiévaux. Enfin, entre les deux, un joli restaurant au design épuré (et à l’éclairage encore un peu froid) offre des espaces agréables.

gmch avenches interieur

Aux commandes, un jeune chef, Joeffrey Fraiche, venu de France et qui a glané son savoir-faire à Sonceboz (Cerf, 16/20), au Mont-Pèlerin (Mirador, 14/20), à Vevey (Grand Hôtel du Lac, 16/20), et à Fribourg (Sauvage 14/20; La Cène, 15/20). En salle, c’est Helena Collaud qui virevolte, souriante et accueillante, en duo avec une jeune et compétente collaboratrice qui donne de très bons conseils en matière de vins.

Dans l’assiette cela donne des menus charmeurs (à midi 33fr., le soir 79 et 139fr.) et une carte d’apprêts dressés avec maestria, d’une technicité admirable, qui ont pour seul défaut (de jeunesse, sans doute) une parfois trop grande complexité de saveurs délicieuses qui se bousculent au point de dérouter un peu les papilles. Au chapitre des réussites, le magret de canard de Miéral est superbe, dressé avec art sur une spirale de carotte en espuma agrémentée de cerises cuites.

gmch avenches pigeon mieral

L'assiette "Pigeon Miéral".

Emulsions superbes. Au début du menu, le bison d’Avenches en espuma de céleri brûlé laisse lui aussi le souvenir d’un monument de volupté gourmande. De même, l’émulsion vert intense aux épinards qui donne la réplique aux ravioles noires farcies de chèvre citronné est délectable. Très salée, la truite fumée qui agrémente ce plat est peut-être de trop. Superbement dressées, les écrevisses en bisque froide et en tempura de fleur de courgette et d’algues (pourquoi les deux?), puis le jambon de la borne en croque-Monsieur aux chanterelles et à la truffe d’été paraissent un peu plus compliqués. On applaudit en revanche en fin de repas, deux desserts ludiques et rafraîchissants. En tous les cas, on se réjouit de la réouverture de cette adresse historique à deux pas des arènes d’Aventicum.

__
Restaurant Hôtel de Ville, Ô33

Rue centrale 33

1580 Avenches

+41 26 677 33 33

Sur Google Maps

www.hoteldevilleavenches.ch