Photo: Alex Photography

Nouveau spot gourmand. Fabuleuses, la crème brûlée et sa quenelle de glace vanille! Un vrai goût de vanille, une couleur et une texture naturelles et un caramel légèrement amer rendent ce dessert carrément inoubliable. «Je ne retrouve jamais au restaurant de bonnes crèmes brûlées, avec un vrai goût de vanille, peste Cédric Pilloud. Il fallait donc y remédier.» Oui, on commence par les douceurs, mais c’est pour une bonne raison: le patron du nouveau Zingue, à Orbe, est pâtissier. C’est au début de 2021 que Cédric et sa femme, Sandra, ont repris l’établissement urbigène, avec l’ambition non cachée d’en faire un futur spot gastronomique. 

 

Equipe de choc. Mais il fallait tout refaire, de la salle à la terrasse, en passant par la cave à vin. En lançant un crowdfunding, Cédric, Thibault, Sandra et toute l’équipe ont alors pris le temps de faire les travaux eux-mêmes et à leur manière. Le résultat? Un intérieur classe et sobre meublé de manière moderne et une grande terrasse en deux parties, très agréable par un soir d’été. Ajoutez un «Yuzilic» (cocktail au gin, yuzu et basilic) et un amuse-bouche mariant poulpe et pesto au basilic: la soirée commence bien! Le menu «Sensation» commence cette fois-ci par un tataki de bœuf sucré-salé et sa déclinaison de betteraves et radis, en pickles, purées et croquants.

Le Zingue Cédric Pilloud Orbe

Le suprême de volaille, son maïs au barbecue et une déclinaison de légumes.

Ballet parfait. Puis la raviole de gambas est exceptionnelle et son écume très gourmande, mais les pluches d’estragon sont posées dessus malheureusement trop grossièrement. Les vins piochés ici et là accompagnent bien le repas, qui continue avec un saint-pierre un peu trop cuit et une déclinaison de fenouil au pamplemousse. La volaille au maïs est superbe, et le maïs s’y retrouve grillé, en tuiles et en purée sucrée. Ça fonctionne très bien! Toujours pleins d’humour et dans un ballet parfait, le sommelier et les serveuses déposent un premier dessert avec un «Red’baiecello» maison (limoncello aux fruits rouges; plusieurs alcools sont arrangés sur place): le soufflé aux abricots et son sorbet. Rien à dire.

Le Zingue Cédric Pilloud Orbe

Le St-Pierre et sa déclinaison de fenouil, additionné d'un jus d'orange réduit.

Du nouveau à venir... Si Le Zingue commence à lui prendre du temps, Cédric n’oublie pas sa boulangerie située plus haut dans le village, et en profite même pour lier les deux commerces dans de petites collaborations: «Nous faisons évidemment notre propre pain, mais aussi les sorbets et glaces pour le restaurant, notamment. A l’avenir, l’idée est de pouvoir s’aider dans les deux sens, en proposant à la boutique des plats à emporter cuisinés au Zingue, par exemple.» Si l’ambition gastronomique du Zingue n’est pas dissimulée, Thibault mise aussi sur une cuisine plus simple à midi, à travers des menus du jour classiques. Un projet de tables d’hôtes à la cave est aussi sur les rails. Vivement la réouverture ce lundi!

 

_

Le Zingue

Rue de la Tournelle 48

1350 Orbe

024 565 87 47

Site internet

Sur Google Maps

 

Horaires:

Mardi - samedi: 11h30 - 13h30 et 18h - 21h30

Dimanche et lundi: fermé