Photos: Guillaume Conttacin & Nouhad Monpays

Néo-bistrot. L’Agape a ouvert avec discrétion, aux prémices de l’été caniculaire, dans la partie résidentielle des Acacias. Son décor de néo-bistrot gastronomique détonne dans ce coin, où les petits restos de quartier, communautaires et populaires, sont légion. L’ancien bistrot niçois a pris un coup de jeune, avec un décor retravaillé qui met désormais en valeur sa devanture classée, son mobilier de bistrot traditionnel et ses tomettes colorées d’époque (1930). Le tout est rehaussé d’un grand luminaire fait maison avec une batterie de casseroles en cuivre.

AGAPE-RESTAURANT-CAROUGE-GENEVE-BISTRONOMIQUE

Une jolie salle de bistrot avec ses tomettes d’époque et son joli luminaire.

 

Ode au pain. Le nom de ce nouveau bistrot en raconte déjà long. Autrefois, l’agape était le repas du soir des premiers chrétiens. Un moment de partage plus tard symbolisé par la bouchée eucharistique, puis l’hostie. Aujourd’hui, il nous en reste l’idée du pain partagé, et c’est sur ce symbole que l’idée du restaurant est née. Son ambition: nous faire redécouvrir le pain et ses dérivés. Ainsi, tuiles, panure, chapelure, tartines, focaccias sont travaillées dans chacun des plats, faits maison ou élaborés avec la boulangerie Woldfisberg.

AGAPE-RESTAURANT-CAROUGE-GENEVE-BISTRONOMIQUE

Petits artichauds violets farcis, farce de pain de mie, légumes, lardons et réduction à la barigoule

AGAPE-RESTAURANT-CAROUGE-GENEVE-BISTRONOMIQUE

Burrata & tomates colorées, gressini, déclinaison de tomates et glace velours de balsamique.

AGAPE-RESTAURANT-CAROUGE-GENEVE-BISTRONOMIQUE

Filet de canette & aubergines, cromesquis de cuisse de canard.

A table! Il est temps de rompre le pain? Alors on découvre la cuisine de Clément. Après avoir travaillé pour Bocuse aux Etats-Unis et au Lion d’Or de Cologny, ce jeune chef discret propose ici une cuisine résolument moderne, qui sait faire preuve d’audace. A midi, en semaine, la «Tartine du jour» se décline en cinq variantes, en toute simplicité mais avec élégance: au poisson, à la viande, garnie de charcuterie, de fromage ou alors en version végétarienne, à chacune son jour! Quant au petit menu, il charme par sa diversité. Pour commencer, on découvre le très graphique – et délicieux – tartare de féra du lac et fraises. Puis on salive devant la toujours très efficace burrata et ses tomates colorées. On fond encore avec la tendre lotte au lard et sauge. Et on termine en douceur avec le frais granité de melon, pastèque et porto. Le régressif pain perdu, sa douce glace au yaourt et sa pétillante compotée de rhubarbe ne sont pas mal non plus. Bref, on salue la nouveauté prometteuse et le talent de jeunes et sympathiques associés, Damien Lopez et Clément Thellier.

AGAPE-RESTAURANT-CAROUGE-GENEVE-BISTRONONIQUE

Les deux jeunes associés: Damien Lopez (droite) et Clément Thellier (gauche).

AGAPE-RESTAURANT-GENEVE-CAROUGE-BISTRONOMIQUE

Brioche perdue, compotée de rhubarbe, glace au yaourt.

AGAPE-RESTAURANT-GENEVE-CAROUGE-BISTRONOMIQUE

Clafoutis cerises, framboises, myrtilles, sorbet citron vert.

_

L’Agape

Rue Caroline 11

1227 Genève

022 343 12 98

contact@lagape.ch

www.lagape.ch

Sur Google Map

 

Horaires

Du lundi au samedi de 12 h à 15 h puis de 19 h à minuit.