Luxe simple. A quelques kilomètres de Gstaad, ce discret hôtel de charme avec son spa a tout pour plaire à la clientèle de milliardaires, comme aux randonneurs qui découvrent le Pays d’Enhaut. Aux heures des repas, tout ce monde se retrouve côte à côte dans l’élégante salle boisée du restaurant Le Roc, sur des sièges de feutre et sous des luminaires dorés à la feuille qui reflètent le feu de cheminée par temps frais. Ou, s’il fait beau, sur la petite terrasse toute simple qui regarde le château, les fermes et le paysage enchanteur. Un service aimable et attentionné y sert une courte carte, sympathique à midi, plus élaborée le soir.

Dzorette de la Fromagerie, moutarde de Saanen Hôtel de Rougemont

Dzorette de la Fromagerie, moutarde de Saanen

Ravioles de foie gras, bouillon et garniture de pot au feu Hôtel de Rougemont

Ravioles de foie gras, bouillon et garniture de pot au feu

Soleil et petit train. Tout en observant le vol des buses dans le ciel estival et les wagons nostalgiques bleu et crème du MOB sur la voie ferrée, on se délecte d’une salade d’artichauts vraiment exquise: les feuilles tendres sont agrémentées de citron confit et recouvertes de copeaux d’Etivaz agréablement salé. A midi, salades et pâtes figurent en alternatives tentantes, la dzorette panée aussi (fromage aux aiguilles de sapin, délicieux). Le soir, Philippe Bouteille, le chef, propose des mets plus élaborés (foie gras, œuf mollet aux petits pois en entrée, viandes et poissons en plat). Ce qui n’empêche pas de se faire plaisir avec ce Roc burger aux oignons rouges confits, ou avec des perches suisses en mode tradition (meunière, avec sauce tartare). Le tout à des prix vraiment très corrects, presque inattendus dans ces contrées sillonnées de Ferrari et de Rolls-Royce.

Risotto de coquilletes aux truffes Hôtel de Rougemont

Risotto de coquillettes à la truffe

Ravioles de brebis, noix, nepeta Hôtel de Rougemont

Ravioles de brebis, noix et nepeta

Desserts et contrastes. Les desserts estivaux se révèlent légers et jolis. Ainsi cette soupe de melon et pastèque à l’anis étoilé et à la menthe. Ce carpaccio d’ananas nappé de sirop au poivre du Sichuan, ou cette crème brûlée au foin servie sur une assiette posée sur du foin du coin. Pour le fun, on pourra écouter aux tables voisines les récits d’extravagants personnages en vacances qui évoquent une île privée au Brésil, l’appartement qu’ils viennent de vendre au sommet d’une tour à Singapour, ou, plus simplement, la balade qu’ils comptent faire dans la région le lendemain. Distrayant. A défaut de pouvoir garantir ce spectacle en salle, l’hôtel propose des jeudis soir «Live music and cooking».

Crème brulée au foin hotel de Rougemont

Crème brulée au foin

Chou Mont-Blanc Hôtel de Rougemont

Chou Mont-Blanc

 

Hôtel de Rougemont et Spa

Chemin des Palettes 14

1659 Rougemont

026 921 01 01

www.hotelderougemont.com

Sur Google Maps