Passions communes. En février 2020, Sophie et Edyta ont lancé Happy Maple. Passionnées par le marketing et le design, les deux amies portent une attention toute particulière à la traçabilité, à la transparence et à la localité de l'alimentation. Un autre point – non des moindres – les unit dans cette aventure: leur amour pour le Canada, où Sophie a vécu et dont Edyta est originaire. Depuis, Edyta a – «à regret» précise Sophie – quitté l’aventure, car elle est rentrée au Québec. Leur histoire commune en terres helvétiques, celle de Happy Maple, se poursuit avec le lancement récent de la boutique en ligne.

 

HAPPY-MAPLE-GAULTMILLAU-CHANNEL-GENEVE

Un exemple de salade pensée par Cheffe Tosca, dont la sauce est réalisée avec Happy Maple.

«Un produit exotique, design et certifié bio, c’est ce que nous proposons», explique Sophie. En Suisse, le sirop d'érable, souvent coupé à l’eau, ne ressemble en rien à celui de la tradition canadienne. Cela me manquait tellement que j’ai décidé d’en faire produire et, surtout, de le proposer avec une approche esthétique et qualitative: je veux que les gens découvrent le vrai goût du maple sirup artisanal.» Ainsi, outre un design élégant et minimaliste, Happy Maple est produit de manière artisanale dans une ferme familiale écoresponsable canadienne. L’unique récolte annuelle a lieu au printemps, respectant ainsi le processus naturel d’extraction du sirop. Celui-ci est ensuite cuit «très lentement» (plus que pour un produit standard). «Cela permet un rendu velouté et aromatique incroyable. Il conserve ainsi mieux ses vertus antioxydantes», indique Sophie.

Après une année d’une production confidentielle, la petite marque propose désormais trois produits: le sirop «goût délicat», très subtil, car récolté en tout début de saison, le «goût riche», celui qui se marie parfaitement avec les pancakes, et le «goût robuste», récolté en fin de saison, juste avant que la sève ne coule de l'arbre. Ce dernier a un goût plus caramélisé. «Sa puissance naturelle est idéale pour  laquer une viande ou pour réaliser une sauce barbecue maison», précise Sophie. Par ailleurs, la jeune femme souhaiterait que son sirop remplace à terme le sucre raffiné dans le quotidien de ses clients, car, affirme-t-elle, «l’indice glycémique d’un sirop d'érable de qualité n’a rien avoir avec un sucre industriel». Pour inspirer sa communauté, sur les réseaux sociaux notamment, Sophie travaille désormais avec la cheffe Tosca (on en parle ICI) pour l’élaboration de recettes originales et inspirées avec Happy Maple. La jeune femme collabore aussi souvent avec Lara (on en parle ICI) pour l’élaboration de yoga brunchs sains et créatifs; preuve que le sirop d’érable, ce n’est pas que pour les pancakes!

Où trouver Happy Maple? 

Sur le site marchand

Genève:

The barista Lab

Cuppin’s

Lausanne:

Cuppin’s

Cospire

ATA 

L’Esquisse

The Local Corner

Mais aussi:

Rush Coffee (Lutry)

L’Amandine (Paudex)

Pharmacie de Paudex

Le Petit Sécheron (Lully)

La Gazette (Morges)