Photos: La Cantine du Neubourg

Rêve de gosse. Avant l’arrivée de Lawrence cet été, l’ancien restaurant était volontairement un peu obscur et chargé. Mais le nouveau patron et son équipe sont arrivés avec les idées claires et ont remodelé l’espace à leur guise: un mobilier simple et des couleurs claires, sélectionnés par Aude Girod, designer et patronne du Studio Phileas, et, surtout, au fond de la salle, une ribambelle d’aquarelles signées Anna Brugger et présentant de simples fruits et légumes au naturel. «Ouvrir un restaurant est un rêve de gosse, raconte Lawrence, alors quand on a eu l’occasion de se lancer, on y est allés! J’ai réuni une petite équipe, trouvé mes producteurs, majoritairement bios, avant d’ouvrir en septembre.» Et la première carte fut axée sur la tomate!

Fil rouge végétal. Car oui, à la Cantine, en plus de cinq incontournables, chaque carte est axée sur un légume. «L’idée est de faire redécouvrir aux gens une cuisine de produit, en faisant quelque chose qui ne se retrouve pas ailleurs, précise le jeune chef. Montrer qu’on peut décliner un légume de six, sept, huit façons différentes! Et l’accompagner avec d’autres ingrédients très divers et variés.» Champignons, légumes-racines, asperges, chaque saison a sa star au Neubourg. Le chef les décline en différents produits faits maison (ketchups, pickles de légumes, sauces…), qui sont aussi en vente dans l’épicerie-étagère dans un coin de la salle.

La Cantine du Neubourg

Le velouté de butternut et son bolet grillé. Surprise dessous...

Un goût de reviens-y. Mais la créativité débordante de Lawrence et de sa brigade se retrouve aussi dans l’assiette. Voyez plutôt ce fabuleux tourbillon de pommes de terre, un essai un peu foufou qui tient son petit succès… Avec les sticks de poisson maison et la sauce tartare, ce plat est un mélange de textures et de saveurs dont on se souviendra! L’option végétarienne, elle, marie butternut poêlée et fondante, orge perlé et sauce aux chanterelles et oignons. Alors qu’on hésite sur le dessert, le serveur nous vante l’éclair aux marrons: un très bon choix! Sa crème (très) légère pourrait être un peu plus riche en marrons, mais le peu de sucre général et les touches de compote de pommes qui l’accompagnent rendent le tout très agréable. Décidément, cette «cantine» est une vraie belle adresse!

La Cantine du Neubourg

Lumineuse et aérée, la salle donne vraiment envie d'y rester toute la journée!

_

 

La Cantine du Neubourg

Rue des Fausses-Brayes 19

2000 Neuchâtel

032 724 63 55

Site internet

Sur Google Maps

 

Horaires:

Du lundi au vendredi: 11h45 - 13h30 et 18h - 22h