Photos: Litescape Media

Antoine et Amandine. Ce sont les prénoms des deux jeunes trentenaires qui ont ouvert, en décembre, Le 42 (le numéro de la rue? Non, l’année de naissance du propriétaire!), un restaurant tout en distinction, élégance et modernité. En chaleur aussi, avec son décor blanc et anthracite, où le bois structure l’espace. Amandine y déploie son remarquable «savoir-accueillir». Alors que, en cuisine, c’est son compagnon, Antoine Gonnet, qui s’active derrière les fourneaux. Il a passé au Chabichou, à Courchevel (c’est d’ailleurs là qu’ils se sont rencontrés), et, en Suisse, on l’a connu à l’Etoile, à Charmey.

Le 42

Amandine Pivault en salle et Antoine Gonnet en cuisine.

Le 42

Pierre, bois et bar en imitation igloo: le décor du 42.

Ambitions prometteuses. L’amuse-bouche annonce la couleur: bille de betterave, rouget, courge et carotte en bonbon, maki au crabe et citron. C’est beau! Suit un clin d’œil local, une raclette en espuma aérienne aux fleurs et aux mini-chips croquantes. On applaudit. La Saint-Jacques en graphique carpaccio se pare de caviar suisse et d’une exquise glace au yuzu. Une deuxième noix, entière, achève sa cuisson à table, sur un galet noir chauffé à blanc, pertinemment sertie d’oignon et de granny smith.

Le 42

Des produits magnifiques, comme la truffe noire et des émulsions aériennes.

Le 42

Duo de St-Jacques, une fois en carpaccio graphique et rôtie sur une pierre chaude.

Emulsion envoûtante. Le sandre, à la cuisson idéale, est escorté d’une délicate crème cendrée – originale, même au-delà du jeu de mots – et d’une envoûtante émulsion au foin. Seul défaut, le tout est juste tiède. Quant au filet de chevreuil truffé, accompagnée de mousse de persil tubéreux et kumquat, il se pare d’une jolie sauce acidulée. Le dessert chocolat-noisette-café en opaline délicate est à l’avenant, au dressage épatant. Un petit conseil au chef: n’hésitez pas à marquer encore un peu plus les saveurs de vos plats, ils pourraient bien devenir inoubliables!

Le 42

Dressage millimétré pour ce chevreuil gourmand.

Le 42

Opaline délicate et dessert chocolat-noisette-café délicat

_

Restaurant Le 42

Route de Chavalet 3

1874 Champéry

079 929 28 93

www.restaurantle42.ch