Auberge de la Tour
Romandie Gourmande | Knut Schwander

Etoile montante à Trelex

Rénovée, la nouvelle Auberge de la Tour brille grâce à Marc-Henri Mazure en cuisine. A découvrir absolument.

29 novembre 2018

Nouveauté. Alors que le GaultMillau 2019 va sortir de presse, il y a une nouvelle excellente adresse qui n’y figurera pas (encore): c’est la nouvelle Auberge de la Tour, à Trélex. Ouvert après la clôture rédactionnelle du guide, ce restaurant au décor élégant, minéral et sobre ne s’en profile pas moins en table à découvrir urgemment pour tout amateur de gastronomie fine et conviviale.

Auberge de la Tour
Marc-Henri et Aurélie Mazure dans la sobre élégance de leur auberge à découvrir de toute urgence!

En cuisine, le chef breton Marc-Henri Mazure n’est pas inconnu des gourmets: après l’Hôtel d’Angleterre, à Genève, il a passé au Clos des Cimes, à Nendaz, avant de briller au Petit Manoir, à Morges, où il avait décroché 15 points au GaultMillau. En salle, son épouse Aurélie se fait l’ambassadrice des plats de son mari, qu’elle marie avec bonheur avec des vins idéalement choisis dans une cave qui recèle des trésors, en particulier des crus exceptionnels de partout en Suisse.

Auberge de la Tour
Marc-Henri Mazure soigne ses mises en scène, jouant des couleurs, des textures et des saveurs avec adresse.

Dans l’assiette. Tomate de la région, scamorza fumée et crème de livèche font un amuse-bouche mystérieux et inédit, subtile et surprenant. Exquis! Le pain est fabuleux. Le tartare de féra est un modèle du genre, avec son original fenouil mariné à la liqueur de safran et son exceptionnel sorbet de tomate suave. Un plat de grand chef. L’œuf parfait porte très bien son nom. Il arrive avec du jus de viande aux saveurs intenses et une touche vinaigrée pour fouetter le tout.

auberge de la tour
Chaque plat est une oeuvre d’art dont les contrastes de saveurs répondent à l’architecture raffinée.

La suite. On poursuit donc avec plaisir. Et on monte encore d’un cran avec de délicieuses moules fumées aux lentilles et champignons, en splendide jeu de saveurs. Puis avec la lotte sur pâtes vertes et jus de viande caramélisé qu’un intense jus de crustacés vient titiller. Du coup, l’excellent paleron de bœuf paraît un peu moins surprenant. Sans pour autant décevoir. La pêche au thé est une merveille et les figues de Trélex et leur sorbet à la feuille de figuier sont une ode à la gourmandise.

_

Auberge de la Tour

Place de la Tour 4

1270 Trelex

022 564 20 00

www.aubergedelatour.ch

 

Mots-clésTrelexVaud