Carnets de voyage. Depuis 5 ans, Eat Me emmène ses clients aux quatre coins du monde, en plein Lausanne. Serena Shamash, la propriétaire et initiatrice des lieux, y organise de véritables voyages culinaires. D’origine indienne, elle est née kenyane, a voyagé et travaillé aux Etats-Unis: le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a vu du pays! Et pourtant, entre chaque nouveau voyage, elle se hâte de rentrer auprès de son équipe, qu’elle considère comme une grande famille.

gm eat me the saint

"The Saint: Noix de St. Jacques poêlées au beurre demi-sel, purée de céleri et cheveux d’ange, pommes rôties et jus corsé".

Cuisines du monde. Chez Eat Me, le voyage s’invite partout: sur la carte qui couvre quatre des cinq continents (Europe, Amérique, Asie et Afrique), dans les assiettes, jusque dans les décors. Notamment contre un grand mur où une carte du monde dessinée à la craie permet aux clients d'y ajouter leurs touches personnelles, et dans la salle au style colonial-lounge avec vue sur les cuisines ouvertes. Et comme l’on mange en premier lieu avec les yeux, une multitude de belles assiettes en céramique ont été soigneusement choisies pour embellir chaque plat.

gm eat me steak chi me churri

gm eat me steak chi me churri

Les food souvenirs. Pour Serena Shamash, la notion de partage est essentielle: à table, dans les assiettes, mais aussi entre les convives et ses collaborateurs. Elle n’hésite donc pas à emmener en voyage son chef de cuisine, Thomas Olive, mais aussi le reste de son équipe, dont Mark Brownell (co-fondateur), Romain Maurel (directeur) ou encore Médéric Montagnac (chef de bar): «L’occasion de faire des découvertes, de les revisiter, et de les partager avec les clients».

Multiples escales. A coup de jeux de mots et d’anecdotes rigolotes, la carte présente des plats de différentes cuisines du monde. Ainsi, «the Saint» rend la St-Jacques divine en l’accompagnant d’une auréole de céleri et de cheveux d’anges. La sauce «chi-me-churri» est présentée comme la 2e meilleure chose qui puisse arriver à au steak (partie de la carte «americas») après un verre de bon vin rouge. Et pour qui hésite entre sashimi et ceviche de thon rouge,  le «sashimiviche»  fusionne les deux en un seul plat, en version «electric»  qui plus est, agrémentée de pamplemousse, de citron vert, de piments de piquillo et de fleurs de Sichuan! Enfin, l’«immortal duck», un canard mariné aux épices asiatiques puis préparé à la façon tataki, s’accompagne d’ail noir qui, affirme la légende, rendrait immortel... On ne prend pas de risque à essayer!

gm eat me cocktail haiku

Cocktail Haiku: gin infusé à la fleur de Sichuan, citronelle, sirop d'ylang-ylang, eau d'hibuscus et fleur d'oranger

__

Eat Me

Rue Pépinet 3

1003 Lausanne

+41 21 311 76 59

www.eat-me.ch

Google Maps