Photos: Vincent Debergé & Nouhad Monpays

Jeudi soir. «Jeudredi» oblige, impossible de réserver. Premier arrivé, premier servi! Au téléphone, on nous conseille d’arriver à 18h, un poil tôt. Mais à 19h45, on est en plein coup de feu… «Cinq minutes», nous glisse, complice, le maître des lieux, l’ancien directeur du gastronomique Chat-Botté (18/20), Vincent Debergé. On découvre alors un immense restaurant, cossu, qui relègue aux oubliettes la boutique pour working girls dès l’entrée, avec son bar en zinc , superbe. Un peu bruyant, peut-être? Vincent temporise: «Les plaques d’insonorisation arriveront d’Australie fin février.»

CHEZ-BACCHUS-VINCENT-DEBERGER-GENEVE-RESTAURANT-BAR

Les jolis affichages de chez Bacchus.

BACCHUS-VINCENT-DEBERGE-GENEVE-BAR-RESTAURANT

Vincent Debergé, le directeur des lieux.

Vincent Debergé, épanoui et heureux, virevolte de table en table, dispensant un salut par-ci, un conseil par-là, proposant de goûter un vin ou racontant l’histoire d’un vigneron. Lorsqu’il abandonne les uns pour aller saluer d’autres clients sur le départ, il dit avec le sourire: «Eux aussi, ils veulent de l’amour…» Tout le monde rit. Un vent de liberté souffle chez Bacchus. «Les plats du jour le midi sont un succès incroyable», constate aussi Vincent.

CHEZ-BACCHUS-VINCENT-DEBERGER-GENEVE-RESTAURANT-BAR

Les patatas Bacchus.

BACCHUS-VINCENT-DEBERGE-BAR-RESTAURANT-GENEVE

La terrine de foie gras maison.

A manger. Le petit menu est éclectique, formule idéale pour ce grand bar à vins: des planches classiques de charcuterie et de fromage, des assortiments apportés du Domaine de Châteauvieux, en passant par les tapas d’inspiration hispanique (dont les patatas Bacchus). L’Italie s’invite, elle aussi, avec les succulentes ravioles de parmesan et foie gras. Sublimes, elles sont proposées à l’unité ou par trois. Puis un florilège de plats d’une cuisine authentique de pure tradition française comprend notamment la blanquette de veau, le bœuf bourguignon, le pot-au-feu de la mer et le saint-marcellin chaud. Enfin, les samedis à midi, le joli bar se remplit de pinchos, les fameuses tapas basques, de quoi faire vivre l’heure de l’apéro comme à la maison, chez Vincent. Et le chef? Il s’appelle Paul Rajot, et c’est un ancien du Chat-Botté, lui aussi.

BACCHUS-VINCENT-DEBERGE-BAR-RESTAURANT-GENEVE

La blanquette de veau du chef et ses tagliatelles.

CHEZ-BACCHUS-VINCENT-DEBERGER-GENEVE-RESTAURANT-BAR

L’un des élégants plats du midi à déguster chez Bacchus.

Et à boire. Côté vin, on peut compter sur le savoir de Vincent pour nous guider. On s’extasie devant les immenses caves vitrées et l’impressionnante sélection de crus à tous les prix, dont plus de quarante sont proposés au verre. La nouvelle technologie est ici au service de la découverte grâce à WineEmotion. De quoi célébrer plus qu’honorablement Bacchus, le dieu du vin de la Rome antique.

CHEZ-BACCHUS-VINCENT-DEBERGER-GENEVE-RESTAURANT-BAR

Les pinchos du samedi midi chez Bacchus.

_

Chez Bacchus

Cours de Rive 7

1204 Genève

022 312 41 72

Le site internet

Sur Google Maps

 

Horaires:

Du mardi au vendredi: 11h - 23h30

Samedi: 11h - 19h

Dimanche, lundi: fermé