Photos: Restaurant De la Tour

On s’y sent bien. Au cœur de la vieille ville de Bienne, cette vénérable bâtisse se prolonge d’une terrasse sertie dans la verdure. En poussant la porte du Restaurant De la Tour, on pénètre dans un labyrinthe de couloirs et de petites pièces pour découvrir la salle principale du restaurant. Les murs de béton lavé y soulignent les contours de l'ancienne tour et le mobilier moderne vert olive apaise et invite à prendre place. Presque en ruines il y a encore une année, l’établissement a bénéficié d’une rénovation complète pour lui conférer son actuel côté cosy.

Restaurant De la Tour

Une partie de la salle principale, au fond de l'établissement.

Restaurant De la Tour

Première entrée: gambero rosso, sauce à la framboise et chips de tapioca.

C’est votre Tour. Avant les rénovations, l’établissement proposait une cuisine de brasserie italienne assez simple. Mais les ambitions de Pina Gioia, la gérante  qui s’occupe aussi de la Dispensa (14/20) à Neuchâtel, sont bien plus ambitieuses: «Nous voulons proposer une cuisine bistronomique, sans chichis, et faire de cette Tour un lieu de partage pour tous.» Et ça fonctionne: à droite, un groupe de sept, en face, un jeune couple, à gauche, un homme seul. Une bonne partie des clients optent d’ailleurs pour le menu dégustation en trois, cinq ou sept plats. Ceux-ci débutent par deux amuses-bouche: l’amusante tuile de parmesan en forme de poisson et sa délicieuse sauce à l’ail, et la croquette de ricotta à la courgette et à la menthe, pas indispensable.

Restaurant De la Tour

Avec ses plats créatifs et inspirés de Vassily Kandinsky, ...

Restaurant De la Tour

... le chef Gennaro Rotella fait revivre une institution biennoise.

Dressages d’artiste. En première entrée, la crevette gambero rosso, fondante, se coiffe d’une (très) grande chips de tapioca et flirte malicieusement avec une délicieuse sauce salée à la framboise. On nous souffle à l’oreille que le dressage, hétéroclite, est inspiré de l’artiste Vassily Kandinsky. Plus généreux, le risotto al dente à l’ail est aussi plus intriguant: les perles de poivron éclatent en bouche, la poutargue réveille les papilles et le persil séché émincé amène une touche d’amertume bienvenue. La générosité du chef, Gennaro Rotella, se retrouve dans le plat de pâtes: les candeli à la joue de bœuf et aux oignons. Douce, la sauce est effectivement très portée sur le légume, et la mousse de parmesan change agréablement du simple fromage râpé que l’on retrouve parfois.

Restaurant De la Tour

De simple brasserie italienne, le Restaurant De la Tour est devenu destination gastronomique.

Restaurant De la Tour

Le chef Gennaro Rotella s'amuse désormais, dans un environnement unique.

Restaurant De la Tour

Le détail qui fait la diff'? Une girafe géante dans le coin.

Jouez avec la nourriture! Le dernier plat laisse pantois: recouvert d’une panure aux tomates séchées, le lieu (le poisson, donc) est rond et riche. L’écume acidulée au citron contraste avec le gras du poisson. Et si l’amertume portée par la cima di rapa est bien pensée, les touches de burrata sont de trop. Ce qui n’est pas de trop par contre, c’est le jeu proposé avec le dessert: un quizz de saveurs. Sous une grossière feuille d’or, la compotée de poire en textures surprend au fond du bol, la pâte feuilletée réconforte, les perles de fruit de la passion taquinent, les cerises revigorent et la crème à la vanille enrobe le palais de manière nuageuse. À l’heure du café, l’expresso arrive aussi court que dans une trattoria des ruelles romaines: on est vraiment en Italie!

 

_

Restaurant De la Tour

Obergasse 33a

2502 Bienne

032 322 00 64

Site internet

Sur Google Maps

 

Horaires:

Dimanche et lundi: fermé

Mardi - mercredi: 11h30 - 14h et 18h30 - 22h

Jeudi - samedi: 11h30 - 14h et 18h30 - 23h