la-chaux-de-fonds-neuenburg La Table du Reymond
nouveau
Restaurant

La Table du Reymond

Le Reymond 37
2300 La Chaux-de-Fonds
Nathalie Jacoulot
Jour(s) de fermeture dimanche, lundi
Prix: M 25.–/90.–D 55.–/90.–
Services: Terrasse/Jardin, Parking, Accessible aux fauteuils roulants
Téléphone: +41 32 501 22 06

Sur la route de la Vue des Alpes, à la sortie de La Chaux-de-Fonds, le restaurant du Reymond semblait là depuis la nuit des temps et toujours dans son jus. Et voici que depuis le printemps 2017 un vent nouveau y souffle, aux délicats effluves gastronomiques qui n’ont pas échappé aux gourmets de la région.

Débarquée de Franche-Comté, la famille Jacoulot n’a pas simplement rafraîchi un établissement qui le méritait, elle l’a métamorphosé. De la cuisine à la grande et lumineuse salle à manger. Belle répartition des rôles: affable et disert, le chef de famille, Pascal, est à l’accueil et au service tandis que sa femme, Nathalie, formée et reconnue en France, est cheffe de cuisine, assistée de sa fille cadette, tandis qu’une deuxième fille donne des coups de main en salle en fin de semaine. Le fils, Mattieu, est un remarquable chef pâtissier. Beaucoup de talent, de générosité et d’efficacité dans cette brigade originale et parfaitement rodée.

Après un velouté de légumes nappé de crème au lard en guise de mise en bouche, un généreux mélange de salades avec des choux rouges, une petite vinaigrette aux champignons et un œuf parfait à 64° C annoncent la diversité des épices, des arômes et la palette de couleurs qui nous attendent. Un saumon mariné aux agrumes se distingue par sa texture et sa sauce délicate au miel, à l’orange avec une pointe de moutarde. D’origine valaisanne, des filets de perche de Loë idéalement cuits au beurre citronné et servis avec une petite fricassée de légumes d’hiver et un pesto de roquette nous enchantent.

Un impressionnant pavé de bœuf, tendre à souhait, est accompagné de röstis coupés très fin et de choux rouges chichement comptés, seul bémol quantitatif d’un festival gustatif d’une qualité irréprochable et d’une grande légèreté.

L’assiette composée de trois fromages parfaitement affinés, d’un lit de salade et de fruits secs confirme l’excellent choix des fournisseurs et des circuits courts, avant le point d’orgue assuré à l’heure des desserts et des mignardises par le pâtissier maison de 25 ans. A relever enfin la judicieuse sélection de vins proposés au verre.