Innenansicht vom Hotel Restaurant La Cordee des Alpes in Verbier - GaultMillau
Restaurant

La Cordée des Alpes

Restaurant La Cordée,
Route du Centre-Sportif 24
1936 Verbier
Chef: Fabrice Taulier
Prix: D 70.–/120.–
Services: Terrasse/Jardin, Parking, Accessible aux fauteuils roulants
Téléphone: + 41 27 775 45 45

Au cœur du village, la Cordée des Alpes change de chef mais reste fidèle à ses fondamentaux de qualité, dans son joli décor de chalet revisité aux accents contemporains. La cuisine de Fabrice Taulier, le nouveau chef qui a fait ses preuves entre la Côte d’Azur, les palaces parisiens et les grands hôtels lémanique est une bistronomie de haute volée. Il se fournit autant qu’il le peut chez les petits producteurs locaux et interprète de manière moderne la cuisine française de ses origines. A la vue de tous, le chef et sa brigade s’affairent pendant que le service impeccable installe une ambiance conviviale et décontractée. On aperçoit dans le coin des fourneaux la Rolls des équipements culinaires: un four Josper, sorte de barbecue d’intérieur au charbon qui donne aux viandes et légumes un goût délicatement fumé sans équivalent. En saison, la terrasse accueille petits et grands, et pour une expérience culinaire privilégiée, la table du chef, en cuisine, accueille cinq convives au cœur des préparations. En entrée, le foie gras à l’ancienne cuit au torchon est remarquable de finesse, son chutney à la prune et gingembre est impeccable. La féra marinée comme un gravlax, avec pommes de terre fumées minute sous leur dôme de verre tout embué, offre un spectacle amusant et un ravissement de moelleux et de délicatesse. La salade de légumes oubliés fumés est un festival de textures et de goûts. En plat, le turbot avec tuile de parmesan, lit d’épinards et sucrine braisée est un hommage parfaitement rendu à ce poisson d’exception. Le bar de ligne également, en double cuisson avec son risotto de fregola sarda, son fenouil confit et ses crosnes en pickles, est on ne peut plus soigné et délicieux. Les viandes et grillades ne sont pas en reste: l’agneau du Valais, bien sûr, et la côte de bœuf entière. En dessert, le chocolat noir interprété avec des billes de sirop de menthe qui éclatent sous la dent est un genre d’After Eight original. Entre les cocktails au bar lounge et la carte des vins sélectionnés en Suisse et en France, on peut se faire plaisir, et à des prix raisonnables pour cette station huppée.