Innenansicht vom Restaurant La Charrue d'Aclens - GaultMillau
Restaurant

La Charrue d'Aclens

Rue du Village 2
1123 Aclens
Julien Retler
Jour(s) de fermeture dimanche, lundi
Prix: M 55.–D 115.–/145.–
Services: Terrasse/Jardin, Parking
Téléphone: +41 21 869 72 83

Voilà déjà trois ans, Julien Retler et Sophie Declercq reprenaient cette jolie auberge de village, lui en cuisine, elle à l’accueil. Charmant, l’accueil, au demeurant! Et délicieuse, la cuisine de ce jeune chef qui prend de l’assurance même s’il ne sait pas se simplifier la tâche! La preuve immédiate avec les cromesquis au citron vert et patate douce: à la fraîcheur des saveurs répond la volupté tiède d’un amuse-bouche hivernal et travaillé. On salue la belle carte des vins et les conseils avisés qui l’accompagnent avant d’attaquer cette jolie déclinaison de racine de persil tout en dégustant le beurre à la truffe (c’est la saison) qui accompagne le pain. Le topinambour arrive en aimable chausson chaud, avec des morilles au vin jaune sur un lit de pommes de terre vitelottes auquel une mousse de brocoli donne la réplique. C’est complexe, mais surtout joli, gourmand et convaincant. Le foie gras truffé se pare d’une mousse et d’une marinade de céleri; la grenade en gouttelettes et la truffe parfument ces lingots de terrine beaux comme des pâtisseries. On passe au tartare de Saint-Jacques avec une mousse à l’avocat et un audacieux coulis passion auxquels la trévise ajoute une judicieuse note d’amertume. Là encore, c’est étudié, travaillé, raffiné. Puis le lapin aux aiguilles de sapin arrive dressé avec un délicieux rouleau de printemps aux poireaux et une mousse de panais: quelle belle composition! Le ris de veau mérite également l’attention, avec ses endives fondantes et sa mousse de pomme. Les desserts sont de la même veine: ainsi ce moelleux au chocolat à la truffe ou la composition Guinness-mandarine-marrons. Une délectation.