Hôtel Le Richemond, Restaurant Le Jardin
Restaurant

Hôtel Le Richemond

Restaurant Le Jardin,
Rue Adhémar-Fabri 8 - 10
1201 Genève
Philippe Bourrel
Jour(s) de fermeturesamedi mid, dimanche (du 1er juin au 30 septembre ouvert tous les jours)
Prix: M 29.–/49.–D 18.–/62.–
ServicesTerrasse/Jardin, Parking, Accessible aux fauteuils roulants
Téléphone+41 (0)22 715 71 00

Le décor lisse et le ballet bien huilé d’une brigade en costume impeccable ne laissent pas de doute: nous sommes bien ici dans le restaurant d’un palace. Et donc en droit de craindre une cuisine impersonnelle, empesée et surtarifée. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Car, outre des prix plutôt raisonnables au vu du standing des prestations de la maison et du travail dans les assiettes, la carte élaborée par le chef Philippe Bourrel ne manque ni d’audace ni de caractère. Saveurs explosives, cuissons au rasoir, apprêts légers et pertinents: Le Jardin du Richemond caracole assurément parmi les meilleures tables du bout du lac. Tiens, on démarre avec cette langoustine quasi crue escortée d’une émulsion anisée et d’une mousse de petits pois et menthe poivrée à la texture intrigante moulée en des sphères au vert pétaradant. Réussite totale: difficile d’imaginer entrée plus fraîche et tonique en bouche! La rémoulade de tourteau, le caviar de hareng relevé avec une juste vigueur et leur tonitruant condiment aux agrumes ne déméritent nullement. Tout aussi maîtrisé et fort en saveurs, le filet de turbot cuit avec un tact rare est intelligemment flanqué de fenouil confit et d’une exaltante vinaigrette citronnée dont on se surprend à nettoyer la saucière avec son pain et ardeur. Plus classique, voilà le carré de veau fumé au foin, joliment rosé mais un peu ferme, accompagné d’un mignon bouquet de carottes primeurs. Les desserts en trompe-l’œil achèvent de conquérir la table. Que ce soit le gaspacho de fraises caché dans un faux œuf en chocolat blanc ou l’époustouflante fausse pomme gala, plat signature du chef pâtissier, qui déstructure et réinvente la tarte aux pommes selon un scénario palpitant que l’on ne dévoilera pas ici. La carte des vins est encyclopédique autant qu’inspirante, le service exquis et la terrasse pleine de charme aux beaux jours. Bref, ce Jardin-là n’est pas loin d’être extraordinaire.

Continuer la lecture?

Inscrivez-vous maintenant et recevez un accès gratuit à nos 800 tests de restaurants.

Etes-vous déjà enregistré(e) ?