Aussenansicht vom Restaurant Heliantis in Massognex - GaultMillau
Restaurant

Héliantis

Route du Simplon 2
1869 Massongex
Julien Gaussares
Jour(s) de fermeture mardi, mercredi
Prix: M 20.–/104.–D 65.–/104.–
Services: Terrasse/Jardin, Accessible aux fauteuils roulants
Téléphone: +41 24 472 20 30

Quelle passion, quel talent, quel engagement! Le couple Gaussares aux commandes de l’Héliantis, à Massongex, poursuit avec enthousiasme l’aventure gastronomique entamée il y a près de cinq ans. Il vient de rejoindre le groupement des Jeunes restaurateurs d’Europe.

Dans cet ancien tea-room transformé en restaurant, les convives se laissent volontiers émerveiller par l’inépuisable inventivité du chef qui a fait ses premières armes à la Maison du Prussien, à Neuchâtel, puis chez Mauro Capelli au restaurant du Théâtre, à Monthey.

Ici, pas de carte, mais un menu qui se décline en formules 1, 2 ou 3 entrées, au fil des saisons et en fonction de la disponibilité des produits, pour la plupart dénichés auprès de producteurs bios locaux et dans le jardin du couple.

Kroepoek de bellota, minuscules bao buns à la betterave, brandade de morue en robe croustillante, crostini aux bettes, tartelette aux oignons confits, taboulé de chou-fleur, émulsion de polenta à l’huile de tournesol du Domaine de la Perrole, à Aigle… Autant de mises en bouche qui éveillent les papilles avec subtilité.

Puis la raviole de colrave, rehaussée d’une glace au concombre, est un chef-d’œuvre de fraîcheur végétale. Le merlu cuit à la perfection s’allie à une déclinaison de carotte et de sureau, en coulis, purée et émulsion. Un plat floral au dressage graphique et aux saveurs harmonieuses. L’omble des Cévennes arrive niché dans des pétales de coquelicot et bardé de pointes d’asperges vertes. Gourmand en diable!

Place au plat de résistance. Le bœuf d’Hérens, divinement grillé, est servi dans un jus court. Il est escorté d’orties travaillées en royale dans une fine tartelette maison, agrémentée d’asperges et d’une tombée de chou nouveau.

On termine avec une goûteuse interprétation du clafoutis et quelques gourmandes mignardises, maison bien entendu.

Ce menu très soigné, original et savoureux, accompagné de belles trouvailles des vignobles valaisans et vaudois à des prix tout à fait abordables, vaut à l’Héliantis un point de plus. Et qui sait, Julien Gaussares dénichera-t-il peut-être pour sa cuisine prometteuse un écrin plus flatteur et plus facile d’accès.