Andrea Gaia est en charge des cuisines de L’Accademia depuis un mois. Mais il vient de présenter la première carte qui porte sa signature. Une signature originale marquée par ses passages dans des palaces italiens, puis chez de grands chefs français (Georges Blanc, Pierre Gagnaire) et enfin à Dubaï où il était chef du restaurant Palazzo Versace.

 

Face au Léman, il propose sa version du vitello tonnato avec une originale mousse de mozzarella et thon. Original. Mais il y a plus décoiffant. Vous connaissiez les pâtes carbonara? Andrea Gaia, lui, prépare un risotto carbonara! Et c’est bon. Tout comme lee branzino (bar), qu’il accompagne de mortadelle sur le principe de la volaille demi-deuil, en intégrant les fines tranches de mortadelle entre la chair et la peau. On applaudit les tortelli et leur délectable coulis de tomate, ainsi que les cappelletti farcis avec une bolognaise d’anthologie.

 

Tradition: vous préférez la cuisine italienne à l’ancienne? Vous n’êtes pas seul, apparemment: c’est pourquoi L’Accademia propose désormais deux cartes, l’une dédiée aux classiques incontournables, l’autre présentant les créations du nouveau chef, souriant trentenaire inspiré et créatif, mais également attaché aux valeurs culinaires de son pays d’origine.

 

_

 

Angleterre & Résidence

L’Accademia 

Place du Port 11

1006 Lausanne

021 613 34 34

www.angleterre-residence.ch