Dîner secret. Vous aimez le repas-surprise? Alors le concept d’Antichambre va vous plaire. Le lieu? Vous ne le connaîtrez que quelques jours à l’avance. Le menu? Vous le découvrirez sur place. Et pas n’importe quelle place. Lors de ses deux précédentes éditions, les magiciennes d’Antichambre ont investi une maison de maître en attende de démolition, puis une halle CFF abandonnée. Dans les deux cas, elles y ont organisé des dîners magiques aux décors féérique et préparés par des chefs de talent.

Souvenir de la première édition qui s'est déroulée dans une maison de maître genevoise. ©Antichambre_Genève

Le projet. Tout commence avec la rencontre de Lara-Mai Vo-Van et de Pascale Clemann, toutes deux engagées au marketing chez L’Oréal. Puis, Pascale s’est lancée dans l’événementiel et Lara-Mai l’a rejointe pour créer le Street Food Festival de Genève. Un premier succès qui les a encouragées à poursuivre avec de nouveaux projets, dont Antichambre.

Pour la deuxième édition c'est le chef Rubén Escudero qui a régalé les convives dans la tour de Pont Rouge. ©Antichambre_Genève

Le concept. La prochaine édition d’Antichambre se tiendra du 7 au 26 mai: soit 18 soirs où 60 personnes se retrouveront dans un lieu-surprise pour déguster les oeuvres d’un mixologiste à l’apéro, puis les plats de deux chefs: Mychael Henry (créateur visuel et photographe à Los Angeles, sans cesse en quête de nouvelles explorations culinaires) et Lauren Gerrie (danseuse professionnelle à New York et passionnée de cuisine). Pour mettre tout ça en scène un designer-artiste, Alexandre Boyer et l’entreprise Van Den Weghe, spécialisée dans la pierre... On en saura pas plus. A part le prix? 92 francs sans les boissons.

 

 

>> www.antichambre.ch, 079 691 15 84